Accueil  >  Informations générales  >  SEIN  >  Modalités pratiques
  • Version imprimable
  • Revenir à la taille initiale
  • Agrandir la taille du texte

Modalités pratiques

DEPISTAGE ORGANISE DU CANCER DU SEIN A PARTIR DE 50 ANS C'EST TOUT LES DEUX ANS!

Le dépistage du cancer du sein

Avec 53 000 nouveaux cas estimés en 2011, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes en France.Il est aussi la première cause de décès par cancer chez la femme.

La mammographie est une radiographie des seins qui permet de déceler très tôt d'éventuelles anomalies, en absence de tout symptômes. Dans la majorité des cas, aucune anomalie n'est détectée.

Lorsqu'un cancer du sein est détecté tôt, il est guéri dans 9 cas sur 10.

Certains cancers du sein dépistés par la mammographie sont susceptibles de ne pas évoluer. Cependant, il est actuellement impossible de le savoir lors du diagnostic. Ils font donc l'objet d'un traitement.

Le dépistage organisé du cancer du sein est coordonné dans chaque département par une structure de gestion des dépistages qui applique le programme national. Le financement est partagé entre l’état (via les Agences régionales de la Santé et les conseils généraux), l’Assurance maladie et d’autres partenaires variables selon les départements.


Comment le dépistage se déroule-t-il ?

Le dépistage s'adresse  à toutes les femmes entre 50 et 74 ans, sans symptômes apparent ni antécédent de cancer du sein.

Les femmes reçoivent tous les 2 ans  une invitation pour  bénéficier d’une mammographie de dépistage pris en charge à 100% et sans avance de frais  (liste des radiologues jointe à l’invitation).

Le radiologue pratique un examen clinique et réalise une mammographie, si une échographie complémentaire est nécessaire, celle-ci est remboursée dans les conditions habituelles (à 70% par l’assurance maladie).
 

    Si le test de dépistage est jugé anormal: une prise en charge spécifique est proposée à la femme.

    Si le test de dépistage est jugé norma: la mammographie est envoyée par le radiologue à la structure de gestion où elle est lue par un second radiologue expert. Elle est ensuite renvoyée par voie postale à la femme ou au radiologue premier lecteur pour un complément d’exploration en fonction des recommandations du radiologue second lecteur.


A qui s'adresser pour en savoir plus ?

- La structure en charge de l’organisation des dépistages de votre département
- Votre médecin généraliste
- Votre gynécologue
- Votre radiologue.